Y en aura pas de faciles

Fait que, on parle de plus en plus de déconfinement… Mais pourquoi est-ce que c’est si compliqué et incertain?

Finalement, après avoir publié ça, j’ai décidé de dessiner ceci. J’ai étéfrappé d’une inspiration soudaine en regardant François Legault parler à la télé:

Bande dessinée de vulgarisation scientifique sur l'épidémiologie du coronavirus et de la COVID-19

Principales références

MàJ 15-04-2020

MàJ 20-04-2020

Il y a de plus en plus de publications scientifiques qui semblent montrer que le R0 (le nombre moyen de personnes infectées par une personne atteinte de la COVID-19) n’est pas de 2,5 ou 3, mais plutôt de 5 à 6, ou plus. Mélissa Guillemette, journaliste scientifique pour Québec science, a publié un texte qui fait le tour de la question.

L’Illustre recherche 2019-2020

Voici la nouvelle édition de L’Illustre recherche, un concours de la FAECUM pour lequel les étudiants et étudiantes-chercheures de l’Université de Montréal remportent une mise en BD de leur projet de recherche. Cette année, j’ai eu le plaisir de collaborer avec Emmanuelle Chrétien, étudiante au doctorat en biologie. Voici le résultat:

Bande dessinée de vulgarisation scientifique sur la personnalité des poissons Bande dessinée de vulgarisation scientifique sur la personnalité des poissons

Vous pouvez lire toutes les BD du projet par-ici.

Les chiffres, les chiffres, c’est pas une raison pour se faire mal

Les chiffres, ça peut rassurer, comme ça peut angoisser. Et, même si on a passé nos maths 436 au secondaire, c’est pas toujours facile de bien comprendre tout ce qui dévie d’une simple relation linéaire.

BD sur la pandémie de COVID-19 et de coronavirus: explication sur le segment exponentiel de la courbe épidémiologique

Sous licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à www.martinpm.info/contact.

Sources et chiffres

  • Pour le Québec
    • Les données officielles de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ);
    • Cartes et graphiques de Benoît Lalonde de la Faculté de Foresterie, de Géographie et de Géomatique de l’Université Laval;
  • Pour le monde

Fini, les mains sales!

«Lavage de mains, lavage de mains, lavage de mains», nous répète-t-on. Ça peut avoir l’air un peu niaiseux, en regardant l’ampleur de la pandémie de COVID-19. On a plutôt envie de voir à l’action tout l’attirail technologique de nos hôpitaux.

Mais quand il est question de maladies infectieuses, l’hygiène de base est une des meilleures mesures pour justement éviter de se retrouver à l’hôpital!

Bande dessinée de vulgarisation scientifique sur le lavage des mains dans la prévention de la pandémie de coronavirus et de la COVID-19.

Licence Creative Commons
Licence Creative Commons
Contactez-moi pour plus de détails: www.martinpm.info/contact.

Principales références

Et un excellent vidéo du Figaro qui montre comment bien se laver les mains:

À l’heure de la pandémie

En ces temps de pandémies, j’ai pris le temps, entre deux projets de vulgarisation scientifique déjà en cours, pour vous parler du coronavirus et de la COVID-19. Vous trouverez à la fin de la BD une liste de références.

BD de vulgarisation scientifique sur la pandémie de la COVID-19, le coronavirus et la courbe épidémiologique.

Licence Creative Commons
COVID-19 de Martin PM est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons.

Voici les liens cliquables vers les références:

*MÀJ du 18 mars 2020

Un graphique très intéressant tiré du Rapport n°9 de l’Imperiral College London sur la COVID-19.

*MàJ 20-04-2020

Il y a de plus en plus de publications scientifiques qui semblent montrer que le R0 (le nombre moyen de personnes infectées par une personne atteinte de la COVID-19) n’est pas de 2,5 ou 3, mais plutôt de 5 à 6, ou plus. Mélissa Guillemette, journaliste scientifique pour Québec science, a publié un texte qui fait le tour de la question.