Séïsme en Haïti: l’union fait la force

Au Québec, qui n’a pas d’amis haïtiens? Qui n’a pas eu un prof haïtien? Qui n’a pas été soigné par un médecin, ou bien par une infirmière haïtienne? Les cultures haïtienne et québécoise se sont mêlées entre les décennies, je crois que c’est pourquoi ce drame nous touche tout particulièrement. Pour moi, Haïti, c’est aussi la musique. Et pour moi la musique haïtienne, c’est entre autres Toto Laraque, le maître de la guitare.

Et question solidarité, un encan de planches d’auteurs québécois de BD se tient actuellement sur le net, les profits étant destinés pour l’aide humanitaire en Haïti: http://philippegirard.blogspot.com/2010/01/encan-bd-pour-haiti.html.

Tralalala

Bonne année 2010 à vous. Mes dessins en 2010 devraient malheureusement sortir au même rythme qu’en 2009, sauf si une campagne électorale fédérale m’inspire particulièrement… d’ici-là je me concentre pour soumettre une petit rien au concours de BD universitaire.